Passar para o Conteúdo Principal Top

interiorVisite-min

Galerie de Bertuchi

L’engouement culturel de certains artistes espagnols au Nord du Maroc lors du Protectorat leur a permis de faire de la médina de Chefchaouen le thème dans leurs oeuvres picturales et clichés photographiques. Cette médina à travers ses ruelles, ses impasses, ses souks, etc., figure dans ces innombrables oeuvres en noir et blanc. Parmi ces artistes, on cite l’artiste-peintre et l’architecte grenadin Mariano Bertuchi Nieto (Granada 6-2-1.884/Tetuán 20-6-1.955), le photographe Francisco Garcia Cortès, etc. Ses artistes ont construit inconsciemment une école européenne des beaux-arts dédiée à la ville. Ils ont constitué les premières références en la matière des arts-plastiques pour la première génération des peintres marocains. Le contact de ces espagnols avec ses jeunes Chaounis a enrichi leurs expériences, tout en conservant l’influence des espaces locaux aux niveaux, des couleurs, des formes graphiques, des thèmes d’art, etc.

Ainsi, l’ouverture de cette galerie privée d’arts plastiques à l’avenue Hassan II, à quelques pas au sud de la casbah, constitue une commémoration à cette artiste-peintre. Cette galerie privée expose de belles toiles à vendre, dans un espace soigneusement dessiné. Elle constitue ainsi la vitrine des marchands locaux d’art afin de vendre des oeuvres locaux et d’assurer surtout la promotion de ses artistes.